Les Couleurs Du Maroc

Dernier épisode
Les Couleurs Du Maroc

Le blanc au Maroc, c’est l'intense lumière solaire qui inonde les paysages et illumine les médinas passées à la chaux. C'est aussi le prestige et l'apparat, celui de la djellaba de laine fine, fabriquée dans les montagnes du Moyen Atlas pour les dignitaires du pays. Il n'est don...

Les Couleurs Du Maroc manqué ?

Vous ne voulez plus manquer un épisode ? Configurez gratuitement une alarme et recevez un e-mail lorsque de nouveaux épisodes sont disponibles. Pratique !

Juin 2024
Au Maroc, l’ocre est la couleur de la roche, de la terre du sud et des puissants massifs qui forment le Haut Atlas. Ici, les hommes chassent cobras, vipères à cornes et autres reptiles dangereux, alors qu’aux portes du désert, le dromadaire devient parfois une bête de course. L’ocre rappelle aussi Marrakech, ville impérial...
Au Maroc, le vert évoque Ifrane, la plus belle forêt de cèdres du pays. Plus au sud, il rappelle les grandes palmeraies qui s'étalent le long de la vallée du Drâa. Mais le vert est aussi la couleur de l'islam, comme en témoigne la mosquée Hassan II, l'édifice religieux le plus haut du monde.
Couleur de l'infini, de l'évasion, ou qui protège du mauvais oeil... : toutes les nuances de bleu existent au Maroc. Il y a celui, nourricier, de la mer et de l'océan. Dans l’Anti-Atlas, un artiste a créé une oeuvre bleue monumentale dans un paysage lunaire de granit sombre, alors que le peintre Majorelle a laissé son nom ...
Au Maroc, le rouge se décline en d’infinies nuances, des paysages de canyons aux airs de far west de Ouarzazate jusqu’au creux des oueds de la vallée d’Ounila, dominée par les architectures des kasbahs. Dans le désert de Merzouga, le rouge affleure derrière chaque dune de sable. Il éclate dans les champs de safran, au coeu...
Archives