Jardins d'ici et d'ailleurs

Juin 2018

Powerscourt

3,0 2 x
Propriété au XIXe siècle des Wingfield, le jardin de Powerscourt est l'oeuvre de l'architecte paysagiste anglais Daniel Robertson. Rêvant d'une forêt au sein du domaine, le septième vicomte de Powerscourt a créé un arboretum planté de spécimens remarquables.

Avenue Chahar Bagh

3,0 4 x
Plantée au coeur de l'Iran, Ispahan est devenue au fil du temps l'un des joyaux du Moyen-Orient. Au XVIe siècle, la dynastie des Safavides a fait de la ville une véritable cité-jardin, s'inspirant d'un modèle persan ancestral. À partir du XVIIIe siècle, les parcs, trop coûteux à maintenir, ont progressivement disparu. Demeurent néanmoins ceux des palais Hacht Behecht et Chehel Sotoun.

Villa d’Este

4,0 1 x
Commencé en 1550, le jardin de la Villa d’Este, près de Rome, ne sera achevé que vingt ans plus tard. Laissé ensuite à l’abandon, il séduit deux siècles après par son caractère romantique et sa végétation luxuriante. Fragonard s’en inspire et Liszt y composera ses "Jeux d’eau à la Villa d'Este". Le jardin revient en 1920 à l'État italien, qui le restaure et l'entretient depuis lors.

Ephrussi et Serre de la Madone

4,0 0 x
Au début du XXe siècle, les grandes fortunes d’Europe se délassent sur la Riviera française et créent de magnifiques parcs autour de leurs villas. Discret et élégant, le jardin Serre de la Madone, à Menton, est à l’image de son créateur, le major anglais Johnston. Non loin de là, la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild a transformé ses jardins en écrins baroques.

La Ninfa

4,0 2 x
Jean-Philippe Teyssier, architecte paysagiste, poursuit son tour du monde des plus beaux jardins avec vingt nouvelles destinations. Au XIIe siècle, la cité de Ninfa, sur laquelle règne la famille Caetani, connaît un essor important, avant d’être décimée par les guerres civiles et la malaria deux siècles plus tard...

Quinta do Palheiro

3,0 0 x
En 1420, les explorateurs portugais découvrent au milieu de l'Atlantique l'île de Madère, vierge de toute population. "L'île jardin" offre aujourd'hui au visiteur de nombreux parcs, jardins et autres "quintas", ces grandes propriétés agricoles du XIXe siècle, comme la Quinta do Palheiro, créée en 1804 par le comte de Carvalhal.
Mai 2018

Het Loo

4,0 3 x
Jean-Philippe Teyssier, architecte paysagiste, nous emmène à la découverte des plus beaux jardins de France et d’Europe. Au XVIIe siècle, Guillaume III d’Orange et sa femme Marie II acquièrent le domaine de Het Loo, à Apeldoorn, au nord-est des Pays-Bas, créant sur 650 hectares de parc et de bois un jardin exceptionnel d'inspiration baroque.

Jardin botanique de Bogor

3,0 0 x
Situé sur l'île de Java, le jardin botanique de Bogor est le plus ancien d'Indonésie. Créé au début du XIXe siècle par les Hollandais, qui contrôlaient alors l'archipel, il accueille le palais présidentiel. Fuyant la chaleur étouffante de Jakarta, les habitants de la capitale viennent se promener dans le parc, qui abrite une forêt tropicale humide.

Rayol

3,0 1 x
Découvrir le domaine du Rayol, dans le Var, c’est se laisser surprendre par 20 hectares en bord de mer où des plantes exotiques venues du Chili, d’Australie ou de Nouvelle-Zélande vivent en harmonie avec le maquis méditerranéen. Cette diversité est l’oeuvre de Gilles Clément, paysagiste contemporain de renom, à l’origine du concept de "jardin planétaire".

Murin-an

4,0 2 x
Jean-Philippe Teyssier, architecte paysagiste, nous fait visiter le jardin de Murin-An, au coeur de Kyoto, créé à la fin du XIXe siècle par un riche homme d’État. Selon le concept du shakkei (“paysage emprunté”), le jardin intègre la vue du paysage environnant.
Archives
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. En savoir plus.