Traumatisme invisible

2016
55:00

30 août 2016

3,0 143 x
En France, chaque année, on compte plus de 150 000 personnes victimes de traumatismes crâniens. Les plus graves, heureusement rares, entraînent des périodes difficiles de rééducation. Mais la plupart sont considérés comme légers, car ils n'entraînent pas de longue perte de connaissance. Un tiers des traumatismes crâniens provoquent des séquelles neurologiques parfois visibles : hémiplégie ou difficulté à marcher. Troubles de la mémoire, de l'organisation ou du comportement, des séquelles dites ...
Archives
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. En savoir plus.