Quai Des Orfèvres

2017

13 novembre 2017

3,0 41 x
Pour son troisième film, Henri-Georges Clouzot a choisi le milieu du music-hall et dresse un formidable parallèle entre les lumières de la scène et une sombre histoire d'assassinat. Entre les rires de gorge de Suzy Delair, la composition saisissante de Bernard Blier et la maestria de Louis Jouvet, Henri-Georges Clouzot réalise un film aussi passionnant que virulent.
Archives
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. En savoir plus.