Natan

2016
1:05:52

16 août 2016

Expiré 3,0 54 x
Tombé dans l'oubli, Bernard Natan fut pourtant le patron du cinéma français dans l'entre-deux guerres : propriétaire de Pathé, il ouvrit une cinquantaine de salles et produisit une soixantaine de films. Victime d'une cabale antisémite considérée par les historiens comme "une affaire Dreyfus du cinéma", il fut livré par la France aux nazis en 1942, déporté et assassiné à Auschwitz.
Archives
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. En savoir plus.